Prix Pas Cher Marchand Kaffe BARIA Blouse black deep / silver Acheter La Meilleure Vente Pas Cher ooSWByqt

SKU5586988218716
Prix Pas Cher Marchand Kaffe BARIA - Blouse - black deep / silver Acheter La Meilleure Vente Pas Cher ooSWByqt
Kaffe BARIA - Blouse - black deep / silver
Libre Vente D'expédition En Ligne Blackstone Baskets basses mycro chip Dernière Ligne Zu7pb8V2
Interview deValentine Sebile

Interview deNatacha Henry: La justification du contrôle masculin parl’amour , la-justification-du-controle-masculin-par-lamour/

Interview deNatacha Henry: La justification du contrôle masculin parl’amour

Allemagne: vers la monopolisation de l’industrie du sexe , i nterview de Manuela Schon , DKNY PARIS Sac à main driftwood Coût En Ligne Paiement De Visa À Vendre Grande Vente En Ligne Site Officiel Bas Prix Sortie e0HajKKH6

nterview de Manuela Schon

Interview d’un traître à la virilité , questions à Martin Dufresne , interview-dun-traite-a-la-virilite/

Martin Dufresne

Refuser d’être un homme , interview de John Stoltenberg , refuser-detre-un-homme-interview-de-john-stoltenberg-par-sporenda/

Évaluez ceci :

Rate This
J'aime chargement…

Féministes en Mai 68: Pas de révolution sans émancipation des femmes

Interview de Martine Storti parFrancine Sporenda Martine Storti a été professeure de philosophie, journaliste àLibérationet inspectrice à l’Éducation nationale. Elle a publié «Le féminisme et ses enjeux» (en collaboration, 1988), «Un chagrin politique» (1995), «Cahiers du Kosovo» (2001), «32 jours de mai» (2006), «L’arrivée de mon père en France» (2008),…

Dans "Féminisme / Genre/ Rapports sociaux de sexe"

Des moments d'ouverture à l’inouï, au merveilleux, à la liberté d'être et de désirer

«Le MLF a changé ma vie. Oui, nous autres filles du MLF avons changé le monde et l’aventure n’a été ni austère ni ennuyeuse. On se devait d’être drôles, impertinentes, imaginatives, radicales, les slogans fusaient comme des feux d’artifice: «Une femme sans homme, c’est comme un poisson sans bicyclette», «il…

Dans "Etudes sur auteur-e-s /Biographies"

Les utopiques n°7 – Avril 2018 : Mai 68, ce n’était qu’un début…

En finira-t-on jamais avec le spectre de Mai68 ? C’est que l’événement n’a pas été banal et que, des deux côtés de la barricade, il hante encore les consciences, celles de ses acteurs bien sûr, mais aussi celles des générations ultérieures. Ce septième numéro desUtopiquesest l’occasion de revenir, pour son cinquantenaire,…

Dans "Les Utopiques"

Cette entrée a été publiée dans Féminisme / Genre/ Rapports sociaux de sexe . Bookmarquez ce permalien .
Prix Le Plus Bas Magasin De Sortie À Vendre Haglöfs VIDE MEDIUM Sac à dos true black XasIRuIl8p
Introduction de Dan La Botz à son ouvrage : Le nouveau populisme américain:

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed .

Désormais, tous les employés entrent par un sas de contrôle, après une douche et un traitement thermique appliqué aux vêtements. Pour ne pas développer d’autres bactéries, l’air est également traité à l’aide de filtres purificateurs.

Ils permettent de contenir les bonnes bactéries pour qu’elles ne se propagent pas à toute la production: il ne faudrait pas que l’adygueïski (fromage circassien) ou le soulougouni se couvrent de fleur blanche.

Embargo sur les moisissures

Le problème des fournisseurs de moisissures s’est posé au moment du lancement de la production: les fabricants biochimiques n’en produisaient pas, car la demande n’était pas assez forte, et personne ne souhaitait en importer en si petites quantités.

Les premiers sachets de fabrication danoise ont été importés quasiment illégalement, après quoi une coopération a été trouvée. Aujourd’hui, la culture de moisissures reste le seul composant encore importé de l’étranger pour la fabrication des fromages de Kouban.

«Pour l’instant, nous n’avons pas connu de difficultés d’approvisionnement liées aux sanctions. En cas de problème, nous sommes prêt à nous adapter rapidement» , assure Olga Chabanova.

«Avec l’introduction des sanctions, la demande a augmenté. Nos fromages se vendent maintenant dans les réseaux de distribution des grandes villes. À l’heure actuelle, nous produisons près de 7,5 tonnes par mois, mais la capacité de l’usine peut aller jusqu’à 30 tonnes. Nous sommes prêts à remplacer la production de Valio et des autres sociétés étrangères» , annonce l’entreprise Kaloria.

Malgré toutes les louanges des producteurs sur leurs produits, le fromage à croûte de Kouban se fait rare dans les rayons, ne serait-ce que dans les sites de distribution proches de la région de Krasnodar.

Les supermarchés Magnit sont les seuls à avoir mis en rayon quelques maigres produits proposés par Kaloria: un fromage à pâte molle et croûte blanche à 3 euros la boîte de 150 grammes, et un «Kouban-plaisir», un analogue du camembert, à 21 euros le kilo (vendu par boîtes de 250 grammes).

Mieux vaut privil é gier la qualit é

Mieux vaut privil gier la qualit

«Ce n’est pas un secret: de nombreux consommateurs russes ont du mal à s’adapter au goût et à la consistance des fromages à croûte importés, ils préfèrent ceux auxquels ils sont déjà habitués. Et c’est fantastique que les producteurs russes en tiennent compte» , a souligné Vladimir Ermolaïev, professeur agrégé de l’Institut technologique de l’industrie alimentaire de Kemerov.

Selon lui, si les usines de fromage russes prennent en compte cette spécificité, les fromages russes à croûte fleurie devraient élargir leur part sur le marché.

Lisez aussi:

Plaidoyer pour «démocratiser» 
la cuisine française en Russie

Du vin suisse au pays de la vodka

La renaissance des potagers de la datcha

«Je n’ai pas goûté les fromages de la société Kaloria, mais j’ai eu l’occasion de déguster les fromages à croûte fleurie de deux fabricants près de Moscou. Visuellement, ils étaient parfait, mais ils étaient malheureusement un peu trop salés et le goût de la moisissure était quasi inexistant. Nos producteurs auront du mal à remplacer les fromages français ou italiens, mais ils sont tout à fait capables de concurrencer les danois ou les allemands. Bien sûr, c’est plus qu’une question de mois, et c’est encore bien trop tôt pour faire des pronostics» , a confirmé Alexandre Kroupetskov, le propriétaire de la boutique de fromages de luxe «Sommelier du Fromage».

Chaque étape de l’évolution parcourue par la bourgeoisie était accompagnée d’un progrès politique correspondant. Classe opprimée sous la domination des seigneurs féodaux, association en armes s’administrant elle-même dans la commune ; là, république urbaine autonome, ici tiers-état taillable de la monarchie ; puis à l’époque de la manufacture, contrepoids de la noblesse dans la monarchie féodale et absolue, soutien principal des grandes monarchies en général, la bourgeoisie a réussi à conquérir de haute lutte le pouvoir politique exclusif dans l’Etat représentatif moderne : la grande industrie et le marché mondial lui avaient frayé le chemin. " Images De Dégagement Tommy Hilfiger AORA Veste en sweat grey Débouché Réel Beaucoup De Styles 1Z1yd

Tout différent est le processus de la révolution prolétarienne. Alors que les rapports de production capitalistes avaient pu se développer progressivement au sein de la société féodale, les rapports de production communistes ne peuvent se développer au sein de la société capitaliste dominée par les rapports marchands et dirigée par la bourgeoisie. L’idée d’un tel développement progressif "d’îlots communistes" au sein du capitalisme appartient au socialisme utopique et elle a été combattue par le marxisme et le mouvement ouvrier depuis le milieu du siècle dernier 7 . Il en est de même d’une autre variante de cette idée, celle des coopératives de production ou de consommation qui n’ont jamais pu et ne pourront jamais échapper aux lois du capitalisme et qui, au mieux, transforment les ouvriers en petits capitalistes, quand elles ne les conduisent pas à devenir leurs propres exploiteurs. En réalité, du fait qu’elle est la classe exploitée du mode de production capitaliste, privée par définition de tout moyen de production, la classe ouvrière ne dispose pas au sein du capitalisme, et ne peut disposer, de points d’appui économiques pour la conquête du pouvoir politique. Au contraire, le premier acte de la transformation communiste de la société consiste dans la prise du pouvoir politique à l’échelle mondiale par l’ensemble du prolétariat organisé en conseils ouvriers, c’est-à-dire un acte conscient et délibéré. C’est à partir de cette position de pouvoir politique, la dictature du prolétariat, que ce dernier pourra consciemment transformer progressivement les rapports économiques, socialiser l’ensemble de la production, abolir les échanges marchands, notamment le premier d’entre eux, le salariat, et créer une société sans classes.

La révolution bourgeoise, la prise du pouvoir politique exclusif par la classe capitaliste, était inéluctable dans la mesure où elle découlait d’un processus économique lui-même inéluctable à un certain moment de la vie de la société féodale, un processus dans lequel la volonté politique consciente des hommes avait peu à faire. En fonction des circonstances particulières existant dans chaque pays, elle a pu intervenir plus ou moins tôt au cours du processus de développement du capitalisme ou prendre différentes formes : renversement violent de l’Etat monarchique, comme en France, ou conquête progressive de positions politiques par la bourgeoisie au sein de cet Etat, comme ce fut plutôt le cas en Allemagne. Elle a pu aboutir à une république, comme aux Etats-Unis ou à une monarchie constitutionnelle, dont l’exemple typique est représenté par le régime monarchique de l’Angleterre, c’est-à-dire de la première nation bourgeoise. Cependant, dans tous les cas, la victoire politique finale de la bourgeoisie était assurée. Et même quand les forces politiques révolutionnaires de la bourgeoisie subissaient un revers (comme ce fut le cas par exemple en France avec la Restauration ou en Allemagne avec l’échec de la révolution de 1848), cela n’affectait que très peu la marche en avant de cette classe sur le plan économique et même sur le plan politique.

United States Explorer Prix Pas Cher Esprit Collection TEE Tshirt imprimé pink fuchsia Vente De Faux dernier lxInhEY
Australia Español Envoi Gratuit Envoi Bas Frais De Prix Lacoste SLIM FIT PH4013 Polo navy blue Acheter Pas Cher Combien MPclb
Italia
Donner
Partager

Comment lire la Bible et en tirer une bonne théologie ?

SHARE
Bible Théologie

Il a été dit que la Bible est comme une fontaine d’eau dans laquelle un enfant peut patauger et un éléphant peut nager. Le chrétien le plus jeune dans la foi peut lire la Bible et en tirer beaucoup de choses car le message basique est simple. Mais nous ne pouvons jamais épuiser sa profondeur. Après des décennies d’étude approfondie, le théologien sénior le plus érudit se rend compte qu’il a à peine gratté la surface. Même si nous ne pouvons rien connaître avec la perfection de Dieu (sa connaissance est parfaitement exhaustive !), nous pouvons connaître les vérités que Dieu a dévoilées.

Essayer de trouver un sens dans des parties de la Bible ou dans toute la Bible peut être un défi. Quelle méthode suivre pour trouver le sens global de la Bible dans son ensemble ? Une étude sérieuse fera appel à des disciplines interdépendantes: la lecture attentive, la théologie biblique (TB), la théologie historique (TH), la théologie systématique (TS), la théologie pastorale (TP).

L’article qui suit étudie chacun de ces aspects et démontre comment ils s’entremêlent et ne sont pas seulement des exercices purement intellectuels.

Une lecture attentive

“Exégèse” est le mot souvent utilisé pour désigner une lecture attentive.

L’exégèse répond aux questions “Que dit ce texte?” et “Que voulait dire l’auteur ?”

Nous trouvons les réponses en suivant une méthode logique d’interprétation de la Bible.

La chose indispensable pour lire la Bible est de bien lire. Les bons lecteurs font attention aux mots, à leur sens, à la façon dont les phrases et les paragraphes s’articulent.

Ils observent que la Bible est comme un livre qui contient différents styles littéraires : des récits, des lois, des proverbes, des poèmes, des prophéties, des récits historiques, des paraboles, des lettres, et bien d’autres encore. Les bons lecteurs suivent le déroulé du texte. Par exemple, même s’il est toujours utile de méditer un mot ou une phrase, le plus important est de déterminer le contexte dans lequel ce mot ou cette phrase est utilisé.

Une bonne exégèse pose les questions qui nous poussent à “écouter” attentivement ce que la Bible nous dit. En relisant le texte encore et encore, ces questions sont progressivement affûtées, aiguisées, corrigées ou abandonnées.

La Théologie Biblique

La TB répond à la question “Comment Dieu a-t-il révélé sa Parole historiquement et organiquement?”

La TB étudie la théologie de livre isolés (Ésaïe, Évangile de Jean…) ou d’une sélection de livres (proverbes, lettres de Paul…) et développe des thèmes qui se dessinent à travers le canon des Écritures (par exemple, le thème du temple dans les différents passages bibliques).

Il y a 4 priorités essentielles :

1.Lire la Bible progressivement, comme une collection de documents qui progresse historiquement . Dieu n’a pas donné la Bible à son peuple tout d’un coup. Il y a eu une progression dans sa révélation Cela demande non seulement d’organiser les livres de la Bible de manière chronologique mais aussi d’essayer de comprendre la nature théologique de chaque partie.

2.Présupposer que la Bible est cohérente. La Bible a été écrite par plusieurs auteurs humains, mais un seul Auteur divin et il ne se contredit jamais. La TB met en lumière l’unité de la Bible dans son ensemble.

3.Avoir un raisonnement inductif : Même si le lecteur ne peut jamais se défaire entièrement de son propre arrière-plan, la TB reconnaît que l’objet de l’étude est exclusivement la Bible et s’efforce d’utiliser des catégories et des raisonnements que le texte lui-même établit.

4. Faire des connexions théologiques au sein de la Bible, tant que la Bible le permet. Une façon de le faire est de suivre la trajectoire d’un thème à travers la Bible. (C’est l’objet des articles dans .)

La TB se concentre sur les grands tournants de la Bible, étudie comment le Nouveau Testament se réfère à l’Ancien, et observe la façon dont des textes plus récents s’appuient sur des textes plus anciens.

La Théologie Historique

La TH répond à ces questions : “Comment, dans le passé, les gens ont-ils compris la Bible ? Qu’ont-ils pensé de l’exégèse et de la théologie ?” et plus particulièrement : “Comment la doctrine chrétienne s’est-elle développée à travers les siècles, notamment en réponse aux fausses doctrines?” La TH s’intéresse aux opinions du passé. Elle vise à comprendre aussi comment les lecteurs comprennent la Bible dans d’autres pays du monde. Cela ne veut pas dire qu’ils ont raison, mais cela veut dire que nous avons tous beaucoup à apprendre.

Etudier attentivement la façon dont la Bible a été comprise et interprétée dans le temps est une façon de nous débarrasser de nos préjugés. Cela invite à l’humilité, et nous aide à laisser de côté les préjugés que d’autres avant nous ont déjà démontés. La TH nous aide aussi à contrecarrer des fausses doctrines qui ont déjà été écartées dans le passé et nous rappelle qu’interpréter la Bible ne doit jamais être un travail solitaire.

La Théologie Systématique

La TS répond à ces questions “Que dit la Bible dans son ensemble sur tel sujet ?”, ou, formulée d’une autre façon, “Qu’est-ce qui est vrai sur Dieu et l’univers ?”

Au risque d’enfoncer des portes ouvertes, la TS est systématique : elle est organisée autour de principes logiques, d’ordres et de besoins. Elle étudie comment la Bible est logiquement cohérente dans un système de pensée. Elle organise la vérité biblique sous des titres ou «systèmes» tels que la doctrine de Dieu (théologie propre), la Bible (bibliologie), les humains (anthropologie), le péché (hamartiologie), le Christ (christologie), l’Esprit Saint (pneumatologie), le salut (sotériologie), l’Église (ecclésiologie), et la fin des temps (eschatologie).

La TS est faite pour interagir avec le monde contemporain et s’adresser à lui. Même les théologiens systématiques les plus fidèles aux spécificités narratives de la Bible et aux différences de récits, finissent par avoir une pensée très structurée, certains les appelant des [sic].

L’unité de la Bible rend la TS possible et nécessaire. Les données bibliques doivent guider la TS, et en retour, la TS doit défier les courants de pensée du monde.

Parfois il est primordial de ne pas aller «au-delà des Écritures», car certaines vérités bibliques recouvrent des choses qui demeurent inconnues. Par exemple, il y a des choses importantes que nous ne savons pas sur l’incarnation de Jésus, sur la Trinité, sur la souveraineté de Dieu et la responsabilité des hommes.

Prétendre que nous en savons plus risquerait d’engendrer de la confusion et des fausses doctrines. Il est important d’écouter avec humilité et attention la Parole de Dieu et de relier chaque passage entre eux avec respect de la vérité et de l’authenticité.

Tout le monde a recours à la TS. Sa qualité est basée sur des données, des méthodes de construction, des principes d’exclusion, du vocabulaire précis et des conclusions logiques et pertinentes.

La Théologie Pastorale

La TP répond à la question suivante : “Comment les être humains doivent-ils répondre à la révélation divine?” Parfois, la Parole de Dieu elle-même répond à cette question, parfois il faut le déduire des Écritures.

La TP met en pratique les autres théologies : à tel point que les autres théologies risquent d’être stériles et même de déshonorer Dieu si elles ne sont pas étroitement liées à la réponse que les êtres humains doivent donner face à la révélation de la Parole de Dieu.

La TP peut concerner des domaines divers tels que la culture, l’éthique, l’évangélisation, le mariage, la famille, l’argent, la guérison des âmes, la politique, l’adoration et bien d’autres encore.

Les stuctures littéraires

Avant d’étudier la façon dont les différentes approches interagissent entre elles, il convient d’aborder la question des structures littéraires de la Bible.

Tout comme la Bible n’est pas un recueil de thèmes délimités comme «Dieu», «les êtres humains» ou «le péché», la Bible n’est pas non plus un recueil de livres qui se suivent chronologiquement.

Les différents styles littéraires sont analysés dans des articles tels que « introduction aux livres historiques», « introduction à la Sagesse et aux livres poétiques», et « introduction aux Épitres». Dans la Bible, il y a des styles littéraires aussi variés que des généalogies, des paraboles, des lamentations, des confessions, des psaumes d’adoration, des prophéties, des béatitudes, des discours, des récits, des documents juridiques et des fables. (Une fable est une histoire sans être humain mais avec des animaux, des arbres ou autres objets qui représentent les humains. Voir Juges 9.7-15 ).

Dieu dispense sa sagesse et se sert d’une Bible contenant plusieurs structures littéraires. La diversité constitue un avantage, car chaque genre littéraire a une façon spécifique de nous touche de façon spécifique, et a un impact dans nos vies. Ensemble, ces structures font plus que nous instruire : elles stimulent notre imagination, elles nous invitent à la méditation, elles font appel à nos émotions, elles nous poussent à la repentance et nous font aussi bondir de joie.

Tandis que nous étudions la théologie systématique ou biblique, rappelons-nous que Dieu, dans sa sagesse, nous donne un texte de diverses formes. Rien n’est ennuyeux ou mécanique dans l’étude de la Bible. Nous touchons à l’esprit incroyablement pédagogique, créatif, évocateur et riche de Dieu.

Les relations inter-disciplinaires

Ce serait pratique de pouvoir classer ces disciplines de façon linéaire : Exégèses → TB → [TH] → TS → TP. (Les crochets autour de la TH suggèrent que la TH contribue directement au développement de la TB en TS et en TP, mais ne fait pas elle-même partie de la ligne). Mais ce classement linéaire est naïf et simpliste. Avant même de faire de l’exégèse, nous avons une TS [TS framework, ] qui nous influence dans notre exégèse. Alors sommes-nous enfermés dans un cercle herméneutique? (cf. figure “Hermeneutical circle”)

Non, il y a une meilleure façon de faire (cf. figure “Feedback Loop”) :

En d’autres mots, il y a toujours des passerelles, qui permettent de retourner en arrière ou de sauter en avant. Les passerelles ne doivent pas permettre d’outrepasser le sens final, mais elles autorisent à mieux affiner le processus. Il serait absurde d’affirmer que la TS n’influence pas l’exégèse de quelqu’un. Mais la ligne finale de contrôle est celle qui va de l’exégèse, à la TB, à la TH, à la TS et au final à la TP. L’autorité ultime c’est la Bible, et seulement la Bible.

Exégèse et théologie biblique

La TB atténue la façon dont notre exégèse influence notre TS, en partie parce qu’elle aide chacun à se rappeler qu’il y a une promesse et un accomplissement, un type et un antitype, un développement organique, une anticipation et une consommation. L’exégèse et la TB ont des domaines communs : les deux permettent de comprendre les textes et la TB est impossible sans l’exégèse. L’exégèse se concentre sur des analyses et la TB sur des synthèses. La TB étudie les résultats de l’exégèse dans des livres individuels et à la lumière du récit dans sa globalité. L’exégèse contrôle la TB, et la TB influence l’exégèse.

Exégèse et théologie biblique

Les anciens Credos et l’histoire de l’exégèse et de la théologie sont intéressants mais ne sont pas, comme la Bible, l’autorité ultime. Sans la théologie historique l’exégèse peut dégénérer dans des débats obscurs liés aux enjeux du XXI siècle.

Une exégèse responsable lutte avec des exégèses et des théologies plus anciennes.

Il est possible, cependant, de devenir expert des opinions secondaires, au point d’oublier le texte biblique. Analyser l’histoire des interprétations ne doit jamais usurper la lecture et l’analyse de la Bible.

Exégèse et théologie systématique

Certains pensent que leur exégèse découvre naturellement et objectivement le sens du texte et que leur théologie systématique découle de ces découvertes.

En réalité, la théologie systématique influence profondément l’exégèse de chacun. Sans le savoir, beaucoup de personnes développent leur liste de passages favoris dans la Bible. Ils deviennent ensuite leur grille de lecture pour interpréter le reste de la Bible. Cela engendre beaucoup de conflits entre chrétiens. Ce problème peut se développer de deux façons au moins :

Théologie historique et théologie systématique

Quand on étudie ce que la Bible dit sur un sujet précis, il faut prendre en compte la TH. Dans une certaine mesure, la TS intègre les catégories de la TH mais l'objectif et les priorités de la TS soulèvent des questions pertinentes dans notre sociétémoderne.

Théologie biblique et théologie historique

La TB et la TH prennent en considération les périodes historiques : la TB seconcentresur l'époque où les textes ont été écrits etcollectés,alorsque la TH étudie les temps à partir dumomentoù la Bible aétécomplète. Ditautrement, la TB se concentre sur la Bible alors que la TH se concentre sur ce que des personnes remarquables ont pensé de la Bible. La TB est optimale quand elle est eninteractionavec la TH.

Théologie biblique et théologie systématique

La TB est historique et organique, la TS est relativement a-historique [sic] et universelle. Contrairement à la TB, qui est un travail intuitif à partir du texte biblique, la TS s’éloigne du texte biblique puisqu’elle fait appelle à la philosophie, aux sciences et à d’autres disciplines que le texte biblique ne soulève pas directement. Cependant, la TS est la plus exhaustive des disciplines théologiques.

L’exégèse et la TB ont un avantage, par rapport à la TS, c’est que la Bible est plus directement en ligne avec leur raisonnement. La TS a l’avantage d’une approche holistique.

La TS est plus éloignée du texte biblique que la TB, mais elle se réfère plus à l’engagement culturel.

D’une certains façon, la TB est comme un entre l’exégèse et la TS parce qu’elle couvre les deux et elle les aide à s’écouter et s’entendre l’une l’autre. D’une certaine façon, la TS est une discipline car elle forme et transforme la vision du monde d’une personne.

La TB est importante de nos jours parce que l’Évangile peut être incohérent si les personnes ne comprennent pas l’histoire entière de la Bible. La TS est importante car quand elle est bien menée, elle apporte clarté et profondeur à notre compréhension de la Bible.

La théologie pastorale et les autres disciplines

La TP applique l’exégèse, la TB, la TH et la TS, afin d’aider les gens à glorifier Dieu dans leur vie, au quotidien, avec sagesse et une vision biblique. Elle répond à la question pratique “Comment devons-nous vivre?”

Il est possible de considérer la TP comme une discipline indépendante, mais il est plus sage de reconnaître que la Bible n’a pas été donnée pour nous pousser seulement à des réflexions intellectuelles. Elle nous a été donnée pour transformer nos vies, et que nous soyons pragmatiques.

La notion de “théologie peu pratique”, c’est-à-dire une théologie qui met de côté la repentance, la foi, l’obéissance, la joie du Seigneur, a quelque chose de ridicule voire de blasphématoire.

Parfois, nous sommes prompts à nous demander “que veut dire la Bible pour moi ?” que nous ignorons la distance entre nous-mêmes et le texte et nous compromettons l’historicité de la Bible et la révélation de Dieu.

Il est mieux de lire un passage, le méditer, réfléchir à son apport dans toute la Bible et ensuite seulement, se demander comment il s’applique à nous, à notre Église et à notre société.

Puisque Dieu a créé l’univers, nous devons lui rendre des comptes et il a donné sa Parole dans la Bible. Même si nous essayons honnêtement de comprendre la grâce de Dieu, c’est insuffisant si nous ne lui apportons pas une réponse.

Les interprètes sont inséparables de la procédure d’interprétation et notre attitude envers le texte est capitale. Essayer de maîtriser le texte n’est pas suffisant, nous devons vouloir être maîtrisés par le texte. Car un jour, nous devrons rendre des comptes à Celui qui dit « Toutes ces choses, ma main les a faites, Et toutes ont reçu l'existence, dit l'Éternel. Voici sur qui je porterai mes regards: Sur celui qui souffre et qui a l'esprit abattu, Sur celui qui craint ma parole.» ( Es 66.2 ).

Traduction : Ellen Zevounou

NDE : cet article a été traduit de “ How to read the Bible and do theology well ” avec autorisation © TGC/Zondervan

Cet article vous a plu ? Inscrivez-vous pour recevoir nos derniers articles !

La chose indispensable pour lire la Bible est de bien lire.

Recherchez

Thèmes

Auvergne - Rhône-Alpes
Kennel Schmenger PIA Ballerines salvia Jeu 2018 Unisexe Acheter Pas Cher Nouveau Avec Mastercard Vente vWGbxPu1lK
Bretagne
Fossil FIONA Sac bandoulière black/white À Vendre Finishline obtenir Footaction Pas Cher En Ligne Fm3bp
Coût De La Vente Pas Cher Payer Avec Paypal Pas Cher En Ligne Sanuk VAGABOND GRAIN Baskets basses grey Grande Vente Prix Pas Cher Nouveau En Ligne vL4uoVaT7
Grand Est
Guadeloupe
Guyane
Hauts-de-France
Île-de-France
Fila CHERYL BODY Débardeur smoked pearl Recherche En Ligne hEvR6
Dorothy Perkins FLORAL EMBROIDERED SHIRRED BARDOT Blouse white Acheter Le Meilleur Endroit Pas Cher KB7HyU
Normandie
Nouvelle-Aquitaine
Fashion Union YUKON Blouse white Jeu En France Dernières Collections Vente En Ligne Professionnel À Vendre m6zqSL
Pays de la Loire
Provence-Alpes-Côte d'Azur

Anact - 192, avenue Thiers - CS 800 31 - 69457 Lyon cedex 06